Vous êtes ici

• Taiwan

Le miroir aux litchis

> danse liyuan et musique nanguan avec l'ensemble Han Tang-Yuefu

14 mars 2005 20h30
15 et 16 mars 2005 21h
Maison des Cultures du Monde

Partager

Quelques mois après avoir participé, en 1982, à un grand concert de musique nanguan à la Maison des Cultures du Monde à Paris, Chen Mei-o décide de fonder l'Ensemble Han Tang Yuefu dans le dessein d'explorer et de présenter la musique nanguan et de mettre en avant le rôle majeur joué par celle-ci dans l'histoire de la musique classique chinoise. Cette initiative fut couronnée de succès et l'Ensemble Han Tang Yuefu a reçu plusieurs distinctions et prix à Taiwan pour ses enregistrements de musique nanguan, et notamment pour celui de l'intégrale des 64 suites classiques.

Régulièrement invité à l'étranger, il s'est distingué sur plusieurs grandes scènes dans le monde, suscitant partout admiration et éloges. Partant du principe que « la musique contemporaine est une musique ancienne et la musique ancienne est contemporaine » Chen Mei-o a décidé de revisiter, avec son Ensemble, certaines grandes oeuvres du répertoire classique chinois afin d'explorer les voies d'une création contemporaine qui, solidement ancrée dans la tradition, aurait une spécificité telle qu'elle se démarquerait totalement de la création contemporaine occidentale.

Pour le Festival de l'Imaginaire, l'Ensemble Han Tang Yuefu se propose de nous faire pénétrer dans le monde extrêmement raffiné de la musique nanguan et de la danse liyuan en présentant, pour la première fois en France, une adaptation du Miroir aux Litchis une oeuvre classique majeure du répertoire du Jardin des Poiriers. Chen San, subjugué par la belle Wunian qui lui a jeté de son balcon une branche de litchi, se fait engager comme serviteur dans la maison de sa belle et supporte cette humiliation pour être auprès de sa bien aimée. Après bien des péripéties et des souffrances, les deux amants vont pouvoir enfin s'unir. Une distribution exceptionnelle de musiciennes, chanteuses et danseuses a été réunie pour interpréter cette oeuvre dont les costumes ont été conçus par Yip Kam Tim qui a obtenu l'Oscar de la meilleure direction artistique pour le film Tigre et Dragon.

Les trois spectacles du cycle « Taïwan » sont réalisés avec le soutien de la Fondation culturelle franco-taïwanaise de l'Académie des Sciences Morales et Politiques, du Conseil National des Affaires Culturelles de Taïwan et du Centre Culturel de Taïwan à Paris.