Vous êtes ici

• Conférence - projection

Le peuple d’Ezéquiel : les Israelitas dans la forêt péruvienne. Etude des néo-pentecôtismes latino-américains

> Cycle "chamanisme et possession au XXIe siècle"

Lundi 10 février 2014 à 19h30
Entrée libre et gratuite
Maison des Cultures du Monde

Partager

Conférence #3

par Jean-Pierre Chaumeil

 

La montée en puissance de ce que l’on a convenu d’appeler les protestantismes populaires, incluant notamment les pentecôtismes et autres messianismes, est comme on le sait un phénomène marquant de cette fin de XXe siècle et début du XXIe un peu partout dans le monde, en Amérique latine comme ailleurs. Ces nouvelles religions, comme on les nomme aussi souvent, construites sur fond de bricolage et d’autoritarisme, participent d’une rénovation profonde de la culture religieuse de ces régions, introduisant dans les communautés de nouveaux comportements et de nouvelles façons de conceptualiser les entités invisibles et d’entrer en relation avec elles.

 

La congrégation religieuse des Israelitas a ceci d’intéressant d’associer dans un même mouvement le messianisme biblique (il s’agit d’une réinterprétation du judaïsme en prenant comme modèle l’Ancien Testament, la Loi de Moïse et le mode de vie du peuple d’Israël)  et le millénarisme Inca (vieux thème de l’utopie andine du retour salvateur de l’Inca). Ce mouvement d’obédience néo-pentecôtiste est en effet né dans les Andes à la fin des années 1960 sous la conduite du prophète Ezequiel Ataucusi et s’est répandu comme une traînée de poudre dans différentes régions de l’Amazonie péruvienne et colombienne, assimilées pour l’occasion à la Terre Promise. De tous les mouvements religieux de par le monde qui ont revendiqué l’image du peuple d’Israël, il manquait celui qui l’associerait aux Incas, à l’Empire déchu mais toujours vivant : c’est maintenant chose faite.

 

 

Jean-Pierre Chaumeil

Anthropologue, spécialiste des Yagua d’Amazonie péruvienne, directeur de recherche émérite au CNRS, il a publié ou édité, entre autres :
Voir, savoir, pouvoir. Le chamanisme chez les Yagua de l’Amazonie péruvienne (2000)
La politique des esprits. Chamanismes et religions universalistes (avec D. Aigle et B. Brac de la Perrière, 2000)
Burst of Breath (avec Jonathan Hill, 2011).

 

 

Projection
Les dix Commandements d’Ezechiel. Les Israelitas en Amazonie péruvienne

Un film de Patrick Deshayes, 52mn-HD, 2007
Conseiller scientifique : Jean-Pierre Chaumeil

 

L’Association Evangélique de la Mission Israélite du Nouveau Pacte Universel (AEMINPU) a été créée par le prophète Ezequiel Ataucusi Gamonal à la fin des années 1960 au Pérou. Combinant traditions incaïques et chrétiennes, ce mouvement religieux se revendique Israélite. Les adeptes – les Israelitas – pensent en effet que les Incas ont reçu la vérité sur l’existence du Dieu unique, mais qu’ils l’ont trahi comme le peuple de Moïse et furent punis pour cela. Les Israelitas tentent aujourd’hui de reconstruire la Terre promise en Amazonie, quelque part à la frontière entre le Pérou, la Colombie et le Brésil.

 

Anthropologue et professeur à l’Université de Lyon 2, Patrick Deshayes a réalisé plusieurs films sur les Cachinawa d’Amazonie, la religion du Santo Daime au Brésil et les curanderos métis au Pérou et en Equateur.

Chamanisme et possession au XXIe siècle

Un cycle de conférences illustrées de projections documentaires

 

Chamanisme et culte de possession sont les deux principaux systèmes élaborés par les sociétés humaines pour entrer en contact direct avec les esprits, pour instaurer une rencontre entre un initié et l'invisible.

 

Qu'il s'agisse des traditions chamaniques sibériennes ou amérindiennes, ou de cultes de possession comme le vodun ou le candomblé, la transe a toujours représenté pour l'Occident une expérience singulière, énigmatique voire inquiétante. Témoin, la récente exposition organisée par le musée du quai Branly reprenant le titre d'un célèbre ouvrage de Bertrand Hell sur le culte des gnawa : Les maîtres du désordre.

 

Qu'en est-il aujourd'hui où le bricolage spirituel individuel et collectif remplace le temps des idéologies ? À travers ce cycle de conférences illustrées d'archives vidéo et de films documentaires, l'on verra comment certaines de ces pratiques religieuses et thérapeutiques connaissent un véritable regain tandis que d'autres survivent vaille que vaille dans une négociation constante avec les cultes dominants.

 

Programme (entrée libre)

• Lundi 14 octobre 2013 à 19h30
"Variations sur la notion de “contact direct” avec le surnaturel" par Roberte Hamayon
> projection de "La revanche des chamanes", un documentaire de Laetitia Merli
-----------------------
• Lundi 13 janvier 2014 à 19h30
"Effrayer les démons : le jahr de Boysun (Ouzbékistan) entre soufisme et chamanisme, exorcisme et adorcisme" par Jean During
> conférence illustrée de documents vidéographiques
-----------------------
• Lundi 10 février 2014 à 19h30
"Le peuple d’Ezéquiel : les Israelitas dans la forêt péruvienne. Etude des néo-pentecôtismes latino-américains" par Jean-Pierre Chaumeil
> conférence illustrée de documents vidéographiques
-----------------------
• Lundi 10 mars 2014 à 19h30
"En chamanisme coréen, mystères et particularités" par Alexandre Guillemoz
> projection de "Mudang: reconciliation between the living and the dead" de Park Ki-bok
-----------------------
• Lundi 19 mai 2014 à 19h30
"Le culte du Zâr sur les côtes iraniennes du golfe Persique" par Maryam Gharasou
> conférence illustrée de documents vidéographiques