Vous êtes ici

• Chine, Corée, Japon

Musiques pour cithares zheng,
kayagûm, kôto et tambour changgu

15 mars 2004 à 20h30
Maison des Cultures du Monde
101 boulevard Raspail - 75006 Paris

Partager

Masayo Ishigure, kôto
Fiona Siang Yun Sze, zheng
Jocelyn Clark, kayagûm
Il-Ryun Chung, changgu

La question est récurrente : selon quels critères sont sélectionnés les spectacles invités au Festival de l’Imaginaire ? J’y réponds toujours par : "la qualité et le coup de coeur".

C’était à Berlin, l’an dernier, au concours Musica Vitale dont je suis membre du jury depuis une dizaine d’années, que j’ai été séduit par IIIZ+. Séduit par ces trois musiciennes qui sont venues s’installer sur scène avec leurs instruments immenses bientôt rejointes par un joueur de changgu. Dès que la première, la chinoise, a touché les cordes de son zheng, le public a retenu son souffle. La même magie a opéré lorsque la seconde, la coréenne, a pincé et plaqué les cordes de son kayagûm, puis la troisième, la japonaise, gratté celles de son kôto. En l’espace de quelques minutes, trois instruments, presque semblables dans leurs formes, révélaient l’âme de trois cultures proches, voisines, mais profondément différentes. J’ai alors voulu faire partager l’intensité de ces instants au public du Festival de l’Imaginaire.

La suite du concert m’a confirmé dans cette intention lorsqu’elles se sont mises à interpréter ensemble, accompagnées du changgu, des pièces contemporaines écrites pour les quatre instruments. Si les concerts avaient un titre, on pourrait appeler celui de IIIZ+ : "Comment préserver son identité et engager un dialogue créatif avec les autres".

J’ai appris par la suite que les artistes vivaient aux quatre coins du globe, que la Coréenne était en fait une Américaine de l’Alaska, qu’elles faisaient des milliers de kilomètres pour se retrouver, répéter et jouer ensemble, raison de plus pour faire découvrir au public parisien le talent et la passion d’artistes qui devraient le séduire.

Chérif Khaznadar

> Tournée
4 mars, Zuiderpershuis, Anvers.
6 mars, La Mounède, Toulouse.
12 mars, RASA, Utrecht.