Vous êtes ici

• projection et rencontre

PLANETE PAPOU

> autour de Maurice Godelier

2 et 3 avril 2002
Maison des Cultures du Monde
101 boulevard Raspail - 75006 Paris

Partager

Le Festival de l'Imaginaire consacre deux soirées à la Papouasie qui fut le terrain d'un des anthropologues français qui ont le plus marqué le monde des sciences sociales au cours des quarante dernières années : Maurice Godelier.

Avec la participation de Thomas Balmès, cinéaste ; Stéphane Breton, maître de conférences à l'EHESS ; Lorenzo Brutti, ethnologue au CNRS ; Pierre Lemonnier, directeur de recherches au CNRS-CREDO Marseille ; Jean-Luc Lory, ethnologue, adjoint de l'administrateur de la Maison des Sciences de l'Homme.

> Mardi 2 avril
de 13h00 à 20h45 : Towards Baruya Manhood (Planète Baruya) de Ian Dunlop, auteur scientifique : Maurice Godelier (prod. Australian Film Unit), 1972, v.o. avec traduction simultanée en français, durée 7h45.
Quelques 1.500 Baruya vivent dans une douzaine de villages et de hameaux des Eastern Highlands. Tous les deux ans, ils se regroupent pour célébrer les quatre étapes d'initiation des garçons et des jeunes hommes.
20h45 : To find the Baruya story de Stephen Olsson et Allison Jablonko (prod. CNRS AV, 60 mn). Prises de vues des Baruya dans leurs différentes activités et leurs interviews avec Maurice Godelier.
21h45 : Echange avec Maurice Godelier suivi de Son nom est venu avec des flèches (25 mn) d'Allison et Marek Jablonko et Stephen Olsson (Production Cultural & Educational Media).
En mars 1969, dans le village de Wiava, Maurice Godelier discute avec quatre Baruya de la terminologie des noms de famille, des règles de parenté et de la transmission des noms de famille.

Mercredi 3 avril
14h00 : Planète Baruya, version française abrégée (4h) de Towards Baruya Manhood de Ian Dunlop (voir programme de mardi).
18h00 : En attendant Jésus, l'Evangile selon les Papous (1h30) de Thomas Balmès, conseiller scientifique : Lorenzo Brutti (prod. TBC
Productions, les Films d'Ici, Canal +).
Tourné chez les Huli, ce film retrace la conversion d'une personne âgée au christianisme et son baptême. Les réalisateurs y retournent un an plus tard et sont confrontés à la désillusion du protagoniste.
19h30 : échanges et débats.
20h00 : Eux et moi, un ethnologue en Papouasie occidentale (63 mn) de Stéphane Breton (coprod. ARTE France, les Films d'Ici). Stéphane Breton a filmé sa vie chez les Wodani des Hautes Terres de l'Irian Jaya en Nouvelle-Guinée indonésienne. Comme il le dit lui-même : "il ne s'agit pas d'un documentaire sur une société exotique, très exotique, mais sur l'exotisme de celui qui l'observe, et sur l'art, peut-être, d'échanger des regards".
21h00 : Koulakita (env. 60 mn) de Jean-Luc Lory.
Ces images rares et inestimables sur l'initiation des chamanes ont été tournées il y a plusieurs années en Super 8 chez les Baruya par J.-L. Lory qui les commentera sur le vif pendant la projection.
22h00 : échanges et débats.