Vous êtes ici

• Inde

PANDIT RAJENDRA PRASANNA

> Maître de la flûte bansuri et du hautbois shehnai

Dimanche 2 octobre 2016 à 20h30
Lundi 3 octobre 2016 à 20h30
Théâtre du Ranelagh (Paris)

Partager

Pandit Rajendra Prasanna, bansuri et shehnai
Rishab Prasanna, bansuri
Gopal Dayal, shehnai
Lalit Kumar, tabla

  

90 mn avec entracte

  

De bambou et de bois, instruments enchanteurs et porte-bonheurs, la flûte bansuri et le hautbois shehnai sont pétris d’une histoire complexe où se rencontrent l’Inde et la Perse, le temple et la cour, les dieux et les hommes, l’amour et la douleur de la séparation.

 

Le parcours et la musique du maître Rajendra Prasanna et de ses ancêtres reflètent la richesse de cette histoire au cours de laquelle la flûte bansuri et la scène de concert se sont imposées face au shehnai et aux espaces sacrés, à travers une musique désormais appelée « classique de l’Inde du Nord ».

 

Né à Varanasi (Bénarès), la ville lumière au bord du Gange, le maître Rajendra Prasanna a grandi dans une famille de musiciens. Son père, Raghunath Prasanna, figure dans la fameuse anthologie de la musique classique indienne enregistrée par Alain Daniélou dans les années 50 et publiée par l’UNESCO. Déjà associé aux deux instruments, le nom Prasanna deviendra discrètement célèbre à l’ombre de deux grands maîtres étroitement liés à la famille : Hariprasad Chaurasia, initié à la flûte bansuri par Bholanath Prasanna, et Bismillah Khan, auprès duquel Vishnu Prasanna a fait résonner son shehnai pendant de nombreuses années.

 

Les trois frères, Raghunath, Bholanath et Vishnu, ont transmis leur savoir et savoir-faire à leurs enfants : une musique imbibée du répertoire régional de la vallée du Gange, inspirée de la tradition vocale khyal et thumri, et nourrie des perfectionnements techniques qui ont porté ces deux instruments sur le devant de la scène mondiale.

Rajendra Prasanna incarne et transcende cet héritage, dernier de sa lignée à pratiquer et maîtriser les deux instruments au plus haut niveau, il est aujourd’hui un des plus grands représentants de sa tradition.

 

Après avoir parcouru le monde et habité les plus grandes scènes d’Europe, il se produira pour la première fois en France à l’automne 2016. Accompagné de jeunes musiciens, formés à ses côtés depuis leur enfance, l’imprégnation musicale et la complicité du groupe est au service d’une musique qui fait résonner le bambou et le bois dans ses accents les plus réjouissants, doux et bouleversants.

 

Jeanne-Miramon Bonhoure

 

EN TOURNÉE :
Vendredi 30 september et samedi 1er octobre 2016 à l'Amphithéâtre de l'Opéra de Lyon
Samedi 8 octobre 2016 au Festival Musiqât, Tunis

 

Dans le cadre du 20ème Festival de l'Imaginaire

 

www.festivaldelimaginaire.com

 

> En savoir plus et réserver <