Vous êtes ici

Festival de l'imaginaire

Scène ouverte aux peuples et civilisations du monde contemporain et à leurs formes d’expression les moins connues ou les plus rares

Réalisé avec l’appui de partenaires nationaux et internationaux, le Festival de l’Imaginaire offre une scène ouverte aux peuples et civilisations du monde contemporain, dans l’envie de partager avec le public l’étonnante richesse des formes d’expression de l'humanité. Une rare occasion de découvrir grands maîtres de la tradition et jeunes artistes dans les domaines de la musique, de la danse et des performances rituelles.

Rencontres et ateliers autour de la programmation permettent de s’adresser à tous les publics. Colloques, tables rondes et conférences interrogent nos repères et élargissent notre vision du monde.

23e Festival de l'Imaginaire : retour en images

 

 

 Consultez, ci-dessous, la programmation et les archives du Festival jusqu'en 2002. 

Les manifestations sont classées par ordre déchronologique.

Alevis de Turhal Tokat © Pierre Bois - MCM
• Turquie
Samedi 13 avril 2013
Auditorium du Louvre

CHANTS ET DANSES DU DJEM ALÉVI

> par les communautés de Turhal et de Kayabelen sous la direction de Gulami Dede et de Ali Dede

La tradition religieuse alévie est née en Asie centrale et s’est développée en Anatolie. À la fois mystique et humaniste, elle se fonde sur la foi en Dieu, la prophétie de Mahomet, la sainteté de Ali et la quête de la vérité dans le coeur de l’Homme. Cette tradition porte aussi le nom de bektashisme en référence à son fondateur Haji Bektash Veli (XIIIᵉ siècle). Seule différence, on naît alévi par descendance, on devient bektashi par choix.


Ensemble Riho © M-N. Robert / Maison des Cultures du Monde
• Géorgie
6 et 7 avril 2013
Maison des Cultures du Monde

POLYPHONIES VOCALES DE SVANÉTIE

> Avec l’Ensemble Riho - Direction Islam Pilpani

Véritable forteresse naturelle appuyée à plus de 2000 mètres d’altitude sur le flanc sud-ouest de la chaîne du Caucase, la Svanétie a remarquablement préservé ses traditions musicales. Son relief escarpé, ses forêts denses, ses gorges profondes alimentées par l’eau des glaciers, un long enneigement et une certaine dégradation des routes contribuent à l’isoler pendant de longs mois du reste du pays.


© Hayashine Take Kagura
• Japon
Du 29 mars au 1er avil 2013
Maison des Cultures du Monde

HAYACHINE TAKE KAGURA

> Danses masquées du village de Take

Lorsque la déesse solaire Amaterasu eut sa grande colère contre son jeune frère Susano, le dieu des mers, elle bouda la création entière et se cloîtra dans la caverne de Ame-no-Twaya. La terre entière fut ainsi privée de lumière et la vie devint insupportable pour les dieux comme pour les hommes. C’est alors que la jeune déesse Ame-no-Uzume-no-Mikoto se mit à chanter et à danser devant l’entrée de la grotte fermée par un énorme rocher. Sa danse et son chant, comiques et parodiques, provoquèrent un rire général qui, malgré l’obscurité secoua toute l’assistance. Curieuse, la déesse du soleil entrebâilla le roc qui fermait la caverne et, aussitôt quelqu’un fit rouler la pierre dans l’abîme. C’est ainsi que la lumière réapparût sur la terre.


Wayang Kulit © Marie-Noëlle Robert / Maison des Cultures du Monde
• Indonésie
Du 20 au 23 mars 2013
Théâtre du Soleil - Cartoucherie

WAYANG KULIT

> Théâtre d’ombres de l’île de Java

Le wayang kulit se serait transmis sans interruption depuis au moins un millier d’années. À Java, les représentations durent une nuit entière et ne s’achèvent qu’au petit matin. On n’insistera jamais assez sur l’importance du théâtre d’ombres (wayang kulit, théâtre de cuir) dans la culture traditionnelle javanaise. Ces figurines confectionnées en cuir finement ciselé et peint, et maintenues par une tige de corne, de bois ou de bambou, ont permis à des générations de Javanais de représenter le monde et de transmettre les enseignements fondamentaux.


• Chants et tambours rituels du Manipur • Inde
Du 8 au 10 juin 2012

SANKIRTANA

> Par les Grands Maîtres du Manipur

Le Manipur (littéralement pays des joyaux) est l’un de ces lointains états du nord-est de l’Inde, situé au pied de l’Himalaya entre Myanmar et Bangladesh.


• Cap-Vert
Du 15 au 17 juin 2012

ESCALES MUSICALES À CABO VERDE

> 25 artistes, plus de deux heures de saudade et de felicidade !

La culture capverdienne constitue un exemple remarquable de créolité réussie. à la fois diverse et harmonieuse, elle conjugue les apports africains et européens dans des formes d’expression originales où la poésie, le chant, la musique et la danse


Pages