Éditions précédentes
Les Dogons
Spectacle
Les Dogons Mali - Sortie de masques par l’Awa de Sangha
Lire la suite
KYÔGEN
Spectacle
KYÔGEN « Paroles folles » avec Shime Shigeyama

Forme de théâtre classique du Japon, le kyôgen présente l’exemple rarissime au monde d’être une forme théâtrale transmise depuis le XIVe siècle jusqu’à nos jours, et cela sans aucune interruption. La longue histoire du kyôgen a ainsi permis d’aboutir à des techniques d’un raffinement et d’une beauté extrêmes. Les pièces de kyôgen sont habituellement jouées entre deux pièces de nô, mais les représentations uniquement de kyôgen sont de nos jours courantes. Alors que les nô sont de longs poèmes qui mettent en scène de manière onirique les passions de héros ou de personnages célèbres, le kyôgen est par essence comique et de nature satirique.

Lire la suite
FEST-NOZ
Concert
FEST-NOZ Avec L. Fall, E. Marchand et Troadeg, Ch. Quimbert et M. Hamon, G. et T. Hervieux, M. Colleu et P. Cordonnier

Le fest-noz, mot breton signifiant « fête de nuit », a pour origine une pratique rurale ancestrale consistant à se rassembler après des travaux collectifs pour des soirées de danse accompagnées de chants ou de musiques instrumentales. Tombé en désuétude après la seconde guerre mondiale, le fest-noz devra attendre quelques décennies avant de connaître une renaissance, profitant du succès de la musique celtique portée par Alan Stivell. Beaucoup de jeunes découvrent la musique et la danse bretonnes et s’en emparent : le fest-noz devient une manifestation urbaine. De nombreuses associations en organisent parfois dans un but militant ou même lucratif. Ce premier effet de mode passé, ces rassemblements se raréfient à la fin des années 1970.

Lire la suite
GAGOK
Concert
GAGOK avec Kim Young-gi

Le gagok est sans nul doute ce que la culture coréenne a produit de plus délicat et de plus raffiné en matière de musique vocale. Loin des formes populaires friandes d’émotions fortes et de celles de cour, hiératiques et figées, le gagok illustre l’art des lettrés, exquis et discret, imaginatif, économe et élégant, un art de salon pour un public choisi, cultivé et mélomane.

Lire la suite
Le Silence de RUMI
Concert
Le Silence de RUMI Musique persane

Avec l'ensemble iranien Hallajvashan en hommage au poète persan Molana Jalal ad-Din Rumi (1207-1273).

Lire la suite
MAQÂM DE BAGDAD
Concert
MAQÂM DE BAGDAD par Hamed Al Saadi et son ensemble Tchalghi Baghdadi

Centre du monde arabomusulman à l’époque de l’âge d’or abbasside, la terre d’Irak reçut aussi l’empreinte des Romains, Sassanides, Mongols, Turkmènes, Ottomans et Persans. C’est donc au carrefour des trois grandes civilisations islamiques : arabe, persane et turque, que Bagdad a développé une culture originale dont l’art du maqâm porte toujours témoignage.

Lire la suite
LE MUQAM DES DOLAN
Spectacle
LE MUQAM DES DOLAN Musique et danse ouïgoures du Xinjiang

Le Xinjiang ou Turkestan chinois est la plus grande province de Chine. Située au nord-ouest du pays, cette vaste plaine de plus d’un million et demi de kilomètres carrés, bordée par les imposants massifs de l’Altaï, du Pamir et des monts Kunlun, offre un impressionnant paysage de déserts, de rivières et de glaciers. Elle est le berceau d’une très ancienne civilisation turque, celle des Ouïgours.

Lire la suite
LE CHANT DU SEMAH ALÉVI
Concert
LE CHANT DU SEMAH ALÉVI par Armağan Elçi

À la fois mystique et humaniste, elle se fonde sur la foi en Dieu, la prophétie de Mahomet, la sainteté de Ali et la quête de la vérité dans le coeur de l’Homme. Cette tradition porte aussi le nom de bektashisme en référence à son fondateur Haji Bektash Veli (XIIIᵉ siècle). Seule différence, on naît alévi par descendance, on devient bektashi par choix.

Lire la suite
CHANTS ET DANSES DU DJEM ALÉVI
Spectacle
CHANTS ET DANSES DU DJEM ALÉVI par les communautés de Turhal et de Kayabelen sous la direction de Gulami Dede et de Ali Dede

La tradition religieuse alévie est née en Asie centrale et s’est développée en Anatolie. À la fois mystique et humaniste, elle se fonde sur la foi en Dieu, la prophétie de Mahomet, la sainteté de Ali et la quête de la vérité dans le coeur de l’Homme. Cette tradition porte aussi le nom de bektashisme en référence à son fondateur Haji Bektash Veli (XIIIᵉ siècle). Seule différence, on naît alévi par descendance, on devient bektashi par choix.

Lire la suite
chargement des documents