Vous êtes ici

Festival de l'imaginaire

Scène ouverte aux peuples et civilisations du monde contemporain et à leurs formes d’expression les moins connues ou les plus rares

Réalisé avec l’appui de partenaires nationaux et internationaux, le Festival de l’Imaginaire offre une scène ouverte aux peuples et civilisations du monde contemporain, dans l’envie de partager avec le public l’étonnante richesse des formes d’expression de l'humanité. Une rare occasion de découvrir grands maîtres de la tradition et jeunes artistes dans les domaines de la musique, de la danse et des performances rituelles.

Rencontres et ateliers autour de la programmation permettent de s’adresser à tous les publics. Colloques, tables rondes et conférences interrogent nos repères et élargissent notre vision du monde.

23e Festival de l'Imaginaire : retour en images

 

 

 Consultez, ci-dessous, la programmation et les archives du Festival jusqu'en 2002. 

Les manifestations sont classées par ordre déchronologique.

• Argentine
Vendredi 30 octobre 2015 à 20h
Samedi 31 octobre 2015 à 19h
Maison des Cultures du Monde

UN MALAMBO

> Une vision du malambo par Diana Theocharidis

Le malambo est une danse des plaines infinies de la pampa argentine. Une danse d'hommes, de gauchos, hommes marginaux, hommes à cheval, qui, autour du feu, dansent des malambos effrénés. Ce spectacle conçu par la chorégraphe Diana Theocharidis est une vision du malambo à travers deux de ses interprètes exceptionnels : le danseur Aníbal Jiménez et le bandonéoniste Pablo Mainetti.


• Corée
Vendredi 23 octobre 2015 à 20h30
Samedi 24 octobre 2015 à 20h30
Auditorium du Musée Guimet

Maîtres du sanjo

et du sinawi

> par l'Ensemble The SINAWI

L'Ensemble The Sinawi, composé des meilleurs instrumentistes de Corée, nous propose une immersion dans deux genres majeurs de la musique coréenne : le sanjo, un solo instrumental accompagné au tambour que l'on découvrira sur plusieurs instruments différents (cithares, flûte, hautbois), et le sinawi, une étonnante improvisation collective héritée des rituels chamaniques.


• Taïwan
Samedi 24 octobre 2015 à 19h
Dimanche 25 octobre 2015 à 17h
Maison des Cultures du Monde

Théâtre d'ombres

> par la compagnie Fu Hsin Ko

Fondée en 1957, la compagnie Fu Hsing Ko est le dernier théâtre d’ombres en activité à Taïwan. Nata sème le trouble dans la mer de l'Est, qui raconte les farces d'une malicieuse divinité enfantine, et Le dit de Hua Guang, sur une divinité taoiste aux multiples métamorphoses, font partie de ses plus grands succès.


• Taïwan
Mercredi 21 octobre 2015 à 16h (spectacle)
Jeudi 22 octobre 2015 à 15h (atelier)
Jeudi 22 octobre 2015 à 20h (spectacle)
Maison des Cultures du Monde

MARIONNETTES À GAINE

> par la compagnie Jin Kwei Lo

Le théâtre de marionnettes à gaine est le plus vivant aujourd’hui à Taïwan. La compagnie Jin Kwei Lo est une troupe familiale demandée dans tout le pays lors des fêtes de temple et de village. Deux programmes différents seront proposés dans le cadre du Festival.


• Taïwan
Vendredi 16 octobre 2015 à 14h (scolaire)
Samedi 17 octobre 2015 à 18h
Dimanche 18 octobre 2015 à 17h
Musée du quai Branly

MARIONNETTES À FILS

> par la troupe Jin Fei Feng

"Promenade à la Fête des Lanternes". La pièce met en scène un couple aimant, lettré et facétieux et toute une galerie de personnages qui sont autant d’occasions pour les marionnettistes de déployer leurs multiples talents.


• Projection - débat en présence de Simha Arom
Vendredi 16 octobre 2015 à 19h
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Maison des Cultures du Monde

SIMHA

> un film de Jérôme Blumberg

Le réalisateur Jérôme Blumberg suit l'ethnomusicologue Simha Arom depuis les années 90. Ce film construit sur des interviews et des images d'archives nous fait découvrir la vie et la carrière de ce spécialiste des musiques d'Afrique centrale, notamment pygmées, et l'influence de ses travaux sur l'œuvre de plusieurs compositeurs, en particulier György Ligeti.


Pages